Les jeux de combats sont moins médiatisés et appréciés que d’autres genres de jeux, c’est un fait. Aussi appelées « Versus Fighting« , ces jeux conservent tout de même une place très conséquente sur la scène esportive. De Super Smash Bros à Street Fighter en passant par Tekken et bien d’autres, l’influence de ce genre vidéoludique a déjà fait ses preuves et continue de le faire malgré de nombreux débats et scepticismes à son sujet.

Le Versus Fighting est un genre de jeu vidéo opposant un nombre limité de personnages dans des combats exaltants. Arts martiaux, armes, pouvoirs fantastiques : les jeux de combats offrent aux joueurs un panel de personnages divers et variés. Enchaîner des combos de coups très différents, se déplacer, esquiver, parer… Le Versus Fighting demande aux joueurs une immense coordination et une réactivité sans pareille. Ce sont des qualités que l’on retrouve chez les plus grands joueurs esport de ce domaine.

L’impact des Jeux de Combat sur la scène esport

Ce type de jeu regorge d’une multitude de titres et licences mondialement connues : la saga Street Fighter, Super Smash Bros, Mortal Kombat, Tekken, Dragon Ball FighterZ, Soul Calibur, ou encore plus récemment GUILTY GEAR -STRIVE-.

D’après France Esports, Le Versus Fighting est pratiqué par 14% d’esportifs amateur. C’est seulement 2% de moins que les pratiquants du genre « Battle Royale » ! La puissance de ce type de jeu dans la sphère esportive n’est donc plus à prouver.

Sur Twitch, le jeu Super Smash Bros Ultimate cumulait en 2021 plus de 41.02M d’heures de visionnage. Une différence considérable avec le jeu Street Fighter V qui, quant à lui, en comptait 24.83M.

Les jeux de combats savent fédérer et rassembler les communautés, comme le prouve la FGC (Fighting Game Community). Des centaines de tournois online et offline sont également organisés chaque année dans le monde entier. Avec des effectifs de plus de 10 000 participants, en fonction du lieu, du prix d’entrée, de la cagnotte et du jeu ou de la gamme de jeux disponibles. Ce sont des tournois amateurs ou professionnels, notamment soutenus par des acteurs tels que Capcom, Twitch, Red Bull et Nintendo.

Est-il risqué d’associer sa marque à des jeux de combat ?

Et bien la réponse est non, le genre de ce jeu n’a aucune incidence sur l’image de votre marque. Souvent décrits comme brutaux ou barbares, les jeux de combat et leurs joueurs véhiculent avant tout les valeurs les plus nobles du gaming et de l’esport : la passion du jeu vidéo, la tolérance, le surpassement de soi, l’esprit d’équipe, le fairplay… Les joueurs professionnels de Versus Fighting sont de véritables athlètes. Les compétences mentales mises en œuvre pour devenir professionnel sont très rares, et un réel sang-froid est de mise. Il ne faut donc pas faire l’amalgame entre un joueur et le personnage de jeu vidéo qu’il incarne.

De plus, les jeux de combat ne s’arrêtent pas seulement aux mécaniques du gameplay ou de l’aspect « baston ». Ces jeux sont porteurs d’une très grande diversité. Chaque personnage, coup, terrain d’affrontement, est unique. Les histoires derrières ces derniers sont souvent très travaillées. Certains jeux tel que Street Fighter mêlent alors compétition et représentation, et cela s’explique par son panel de personnages charismatiques et puissants mais surtout avec des nationalités distinctes. Ainsi cette large possibilité de choix fait que chaque joueur possède son personnage phare qui le symbolise. On pourrait notamment associer la joueuse Kayane au personnage de Chun-Li avec qui elle remporte compétitions sur compétitions à base de coups de pieds virtuels.

Kayane et Yves Saint Laurent, un exemple à suivre

Très récemment, la marque de luxe Yves Saint Laurent a choisi de s’associer à Kayane pour sa campagne mondiale #YouMadeMe. Ce partenariat apporte un regard novateur et distingué sur la discipline. Et c’est sans compter la diffusion du parcours inspirant de Marie-Laure « Kayane » Norindr, celle qui n’est autre que la Reine des jeux de combat. Elle est notamment spécialisée sur des jeux comme SoulCalibur, Dead or Alive et Street Fighter.

Il est vrai que malgré tous les bénéfices et avantages qu’apportent les jeux vidéo de combat sur la scène gaming et esportive, un grand nombre de marques semblent réticentes à sponsoriser des équipes ou des influenceurs de ce secteur par peur d’être associé à une mauvaise image. Mais cette collaboration prouve que le type de jeu n’affecte en rien l’image d’une marque. Yves Saint Laurent et de nombreuses marques l’ont bien compris.

Faites comme ces marques ! Accompagnez des équipes, des clubs ou encore des joueurs et partagez avec eux leur réussite. Chez Newgo, nous pouvons vous mettre en relation avec de nombreux joueurs et clubs esport spécialisés dans tout type de jeu. Créez un compte gratuitement sur notre app, ou bien à contacter nos équipes pour recevoir des conseils personnalisés.

Partagez notre article à votre réseau !

Nous vous recontactons

Quel que soit votre projet, nous aurons une solution pour vous.

Ces articles pourraient vous intéresser

Vous avez un projet ?

Contactez-nous !

Nous contacter