1. Ne pas préparer sa campagne d’influence

Pour qu’une campagne d’influence fonctionne, il est essentiel de bien la préparer. Il en est de même pour le brief que vous enverrez aux influenceurs. Aujourd’hui, beaucoup de marques négligent cette partie. Certaines pensent même qu’il suffit d’envoyer le produit à l’influenceur pour qu’il en parle. Alors qu’en réalité, toute la préparation sert à déterminer les objectifs, le budget et par conséquents les KPIs à prendre en compte ; tout en s’adaptant à l’influenceur et sa communauté.

La préparation inclut également le brief. Le brief, en marketing d’influence, est un document indispensable à chaque campagne, que les influenceurs reçoivent pour se préparer. L’erreur est de penser que ce document n’est pas nécessaire. Or, il donne aux influenceurs, toutes les indications nécessaires pour comprendre les enjeux et les objectifs de ce partenariat. Il résume les attentes de l’entreprise et les engagements de cette dernière, et donc permet aux influenceurs de créer le contenu en respectant les consignes données par la marque. Chez newgo, nous avons développé un éditeur de brief ergonomique, pour faciliter vos campagnes !

Pour résumer, bien préparer sa campagne ainsi que le brief à destination des influenceurs assure une campagne efficace et authentique.

2. Ne pas choisir les bons partenaires

Le choix de vos partenaires (que ce soit des influenceurs, ambassadeurs ou autre) est très important pour la réussite de votre campagne et l’accomplissement de vos objectifs. Vous devez, avant tout, déterminer l’audience que vous souhaitez atteindre. Dans un second temps, il s’agira d’identifier les influenceurs ou ambassadeurs qui communiqueront le plus efficacement auprès de cette cible. L’heure est donc aux choix décisifs. Afin de trouver l’influenceur/ambassadeur qui correspond à la campagne que vous souhaitez lancer, il est nécessaire de prendre en compte tous les critères. C’est justement  une erreur courante de choisir un influenceur sans prendre en compte tous ces critères.

Nous comprenons qu’il est tentant de choisir un partenaire en fonction de son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux. Malheureusement, en marketing d’influence, ce n’est pas aussi simple… Le nombre d’abonnés n’est en aucun cas un gage d’efficacité. Il ne reflète en rien l’engagement d’une communauté envers l’influenceur qu’elle suit. Il ne prouve pas non plus que l’influenceur partage vos valeurs et que sa communauté soit votre cible. Chaque influenceur est différent. Afin de sélectionner le créateur de contenu parfait pour votre campagne d’influence, vous devez définir au préalable votre cible et évidemment vos objectifs. Quel public voulez-vous toucher ? Dans quel but ? Quels sont les influenceurs qui plaisent à ce public ? Quel type de contenu sera plus à même d’engager cette cible ? Autant de questions auxquelles répondre afin de sélectionner l’ambassadeur de votre campagne d’influence. Il en est de même pour ce qui est des valeurs de l’entreprise. Si vous êtes une entreprise engagée, il vous faudra sélectionner un influenceur qui partage vos engagements et vos valeurs.

Découvrez également nos conseils sur comment devenir partenaire d’un club esport et lequel choisir

3. Ne pas explorer de nouveaux réseaux

Vous souhaitez lancer votre campagne d’influence sur Instagram ? Nous ne sommes pas étonnés, il s’agit peut-être de l’idée reçue la plus répandue aujourd’hui : Instagram serait le seul réseau intéressant pour faire des campagnes de marketing d’influence. Pourtant, c’est tout le contraire ! De nos jours, il existe multitude de réseaux, chacun avec ses particularités, ses acteurs influents et son audience. Suivant vos objectifs, votre audience cible ou bien le format voulu pour votre campagne, un réseau sera certainement plus adéquat qu’un autre.

Par exemple, avez-vous déjà songé à lancer vos campagnes sur Twitter, Discord, ou encore Twitch ? Ces réseaux, encore très peu exploités par les marques, pourraient vous surprendre ! Contrairement à Instagram, vous y trouverez une audience très engagée, fidèle et passionnée. Les partenariats sont bien plus authentiques.

Voici 3 articles qui pourraient vous intéresser :

4. Le manque de transparence en marketing d’influence

S’il y a bien une chose qui peut agacer les consommateurs, c’est bien le fait de ne pas assumer le partenariat que vous faites avec un influenceur. Les partenariats sont de plus en plus démocratisés, il n’est pas nécessaire de les cacher. Bien au contraire, en 2021, le maître mot est authenticité et transparence. C’est justement une des raisons pour lesquelles le marketing d’influence fonctionne bien : le public n’y est pas hostile. A contrario, vouloir cacher un partenariat revient à ne pas l’assumer, et cela peut avoir de très mauvaises conséquences sur votre campagne mais également sur toute votre stratégie digitale. De toute manière, aujourd’hui, il est obligatoire pour un influenceur de préciser quand il publie du contenu sponsorisé dans le cadre d’un partenariat avec une marque. Il est donc d’autant plus inutile de ne pas l’assumer.

De plus, le marketing d’influence s’intéresse de plus en plus aux jeunes audiences, notamment les générations Y et Z. Ce sont des Digital Natives qui ont grandi avec les réseaux sociaux et le marketing d’influence. Il est donc impossible et surtout inutile de les duper. Ils comprennent bien les enjeux des partenariats rémunérés avec les influenceurs dont ils suivent le contenu au quotidien. Certains les soutiennent même, tant qu’ils ne prennent pas plus de place que le contenu classique proposé par l’influenceur.

5. Oublier qu’une campagne d’influence est un partenariat

Une autre des erreurs les plus courantes en marketing d’influence est d’oublier qu’il s’agit avant tout d’un partenariat entre une marque et un influenceur. Votre campagne est une action collective, menée par deux acteurs, vous et l’influenceur que vous avez choisi pour collaborer. Eh oui, le marketing d’influence est une action collective où chacun a son rôle à jouer pour mener à bien la campagne, et surtout chacun a son mot à dire. Pour qu’une campagne d’influence soit réussie, il est indispensable que l’influenceur ait un minimum de liberté et qu’il puisse exprimer sa créativité. S’il a réussi à créer une communauté, c’est parce qu’il propose du contenu qui plaît. Il connait donc mieux que personne sa communauté et saura adapter son message pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Évidemment, il est nécessaire de donner certaines directives à l’influenceur, c’est justement le rôle du brief, dont on a parlé un peu plus tôt. Mais l’influenceur doit pouvoir avoir une marge de manœuvre afin d’adapter les consignes données par la marque à son public. En imposant trop de contraintes, le manque d’authenticité du contenu produit se fera ressentir. Alors faites-lui confiance et valorisez-le pour le contenu qualitatif qu’il vous fournit.

6. Ne pas correctement mesurer les résultats d’une campagne d’influence

Pour chaque campagne d’influence, il est nécessaire d’évaluer l’efficacité de cette dernière. Il est malheureusement courant de se limiter à un seul indicateur pour mesurer l’impact d’une campagne : le Retour sur Investissement (ROI en anglais). Mais c’est une grave erreur de ne considérer que l’indicateur des ventes comme KPI (Indicateur Clé de Performance) ! L’objectif d’une campagne n’est pas simplement de vendre, mais également d’accroître sa visibilité, notoriété ou encore d’améliorer son image de marque. Trois actions qui par la suite engendreront des conversions.

Afin de bien mesurer les résultats d’une campagne en marketing d’influence, il est nécessaire de prendre en compte d’autres indicateurs. Ainsi, vous pouvez vous intéresser au nombre de personnes ayant vu votre publicité (les impressions, les vues), à l’engagement généré par les publications (likes, commentaires, partages/retweets), ainsi qu’au taux d’engagement bien sûr. Idéalement, avec la mise en place d’un lien tracké, vous pourrez aussi vous intéresser de près aux nombre et taux de clics, mais également au parcours des internautes sur votre site (taux de rebond, temps passé, page les plus consultées, etc.).

Pour ne plus vous tromper, n’hésitez pas à lire également notre article sur les KPIs en marketing d’influence.

Vous avez à présent une idée des erreurs à éviter lors de la mise en place de vos campagnes de marketing d’influence qui vous aidera à optimiser votre stratégie pour 2022 ! Pour plus de conseils, n’hésitez pas à contacter nos experts.

Partagez notre article à votre réseau !

Inscivez-vous à notre newsletter

Idéal pour faire de la veille marketing dans l’esport business.

Vous êtes bien inscrit. Merci !
Une petite erreur est apparue. Essayez de nouveau.

Ces articles pourraient vous intéresser

Vous avez un projet ?

Contactez-nous !

Nous contacter